De la poésie
Mes premiers mots

"La vie est capricieuse ! Elle nous fait aimer et haïr, elle nous fait rester et partir. La vie est capricieuse ! Si ces quelques vers disent l'équilibre sur lequel reposent nos existences, l'ensemble de recueil progresse nettement vers les éclaircies et les embellies, un distillant une poésie plus enjouée que noire, plus sucrée qu'amère, plus mutine qu'austère... Un recueil qui se construit ainsi autour de cet enchantement, de cette simplicité magique, de cette fantaisie propres à l'enfance et à l'innocence, quand la désillusion et le temps n'ont pas encore fait leur oeuvre...

Le feuilleter

L'histoire racontée en poésies

Longue et lente, bouleversée et bouleversante, sombre et éclatante histoire qu'est celle de l'humanité, espèce douée d'esprit et d'invention, marquée par des illuminations et le besoin de croire, soumise à ses excès de violence et ses instincts barbares. Des temps les plus reculés où la vie nétait que survie aux drames qui nous sont les plus proches, du meilleur des civilisations au pire qu'il puisse être commis, entre le matériel et le spirituel, ce recueil revisite, en vers, notre passé. Grandioses, terrifiantes, éblouissantes ou révoltantes : telles sont les actions des hommes et des femmes. Plus que jamais, la grande histoire se prête donc à l'expression poétique et peut devenir matière à chants pour les figures glorieuses, ou à litanies pour toutes les victimes. L'histoire racontée en poésies prend la forme d'une épopée qui louvoie entre les époques et les lieux pour mettre en lumière les grandeurs et misères de notre espèce.

Le feuilleter

 

Ainsi la vie

Qu'est-ce qu'être homme ? De quoi sommes-nous donc faits ? Quels sont les penchants inavouables et vertus qui nous animent ? Où se situent nos failles et nos zones d'ombre ? Où se nichent nos forces et ce qui fait notre exception ? Qui sommes-nous donc, nous qui réunissons tout autant chair, esprit, sentiments, amours, rancunes, colères, intolérances, noirceurs, espoirs ? Nous si insaisissables, si versatiles, si fragiles, dont le fil de la vie demeure si frêle Ce recueil s'inscrit dans le sillage des moralistes des siècles passés. C'est-à-dire de ces hommes et femmes, penseurs et philosophes, qui n'ont eu de cesse d'ausculter le coeur de l'homme et les tensions qui le travaillent. Loin d'être passéiste et certainement parce qu'elle se déploie à travers des formes poétiques, cette étude de notre humanité, avec tout le bien et tout le mal qu'elle peut receler, fait plus que dessiner les contours de l'âme humaine : elle nous tend aussi un miroir ô combien réfléchissant.

Le feuilleter